×

Ou étudier le journalisme après le bac ?

01/08/2017

Les écoles de journalisme reconnues par la profession garantissent une formation de qualité et une certaine adaptabilité au monde du travail. La reconnaissance est ensuite délivrée par la Commission paritaire nationale pour l'emploi des journalistes communément appelée CPNEJ. 
Les divers établissements qui dispensent les cours de journalisme. 
L’école de journalisme Sciences Po ou l’IUT figurent parmi les établissements publics qui prodiguent des cours de journalisme aux étudiants. Quant aux institutions privées, il s’agit du CFJ, de l’EJT, et de l’IICP qui recrutent du niveau bac à bac+4. L’IUT accepte les détenteurs du baccalauréat tandis que les autres écoles recrutent à partir d'un bac+2 ou d'un bac+3 sur concours. À l’issue d’une formation théorique et pratique, les jeunes deviennent rapidement opérationnels et polyvalents. Cette approche transversale des médias et les lieux d'apprentissage des techniques de la presse écrite ou de l'audiovisuel donnent l’occasion aux étudiants de nouer des contacts dans le milieu. L'Institut International de la Communication est également une institution qui s’occupe de former des professionnels du journalisme. Cet établissement dispense des programmes accessibles aux détenteurs du bac. En outre, l’alternance entre fondamentaux et mises en situation professionnelle que propose l'IICP donne aux étudiants l’occasion d’exercer leur métier au sein d’une rédaction et fournit des raisons supplémentaires à intégrer cette formation. On parle alors de formation non-concurrente où les clauses sont spécifiées dans un contrat de travail afin d'éviter qu’à la fin de la relation contractuelle, le salarié ne concurrence son ancien employeur. 
Les différents diplômes de journalisme.
Lors des études de journalisme, deux options s’offrent aux étudiants. Il est important de différencier les types de diplômes en vue des perspectives et des objectifs de chacun. Le Brevet Technique Supérieur appelé BTS se démarque par le nombre de spécialités qu'il propose. Quant au Diplôme Universitaire Technologique, il procure un enseignement général sans possibilité de spécialisation. Malgré le fait que le volume horaire des cours soit plus ou moins similaire, pour le DUT, l'obtention du diplôme se fait après un contrôle continu durant les deux ans alors que pour le BTS, un examen clôture les deux années d'étude. Il est courant pour les étudiants d’opter pour un BTS lorsqu’ils veulent arrêter leurs études au bout d'un bac +2 et ainsi rejoindre le marché du travail. Concernant ceux qui souhaitent poursuivre leurs études avec l’intention de faire une licence ou une maîtrise, le DUT est conseillé. Cependant, même si c’est plus rare, l’inverse est tout à fait possible. Enfin, les étudiants souhaitant accéder à des postes à reponsabilité dans le domaine du journalisme peuvent poursuivre leurs études jusqu'à un BAC+5 et choisir une option journalisme sportif ou média.