×
Vos projets n'attendent pas, préparez votre rentrée ! Nos équipes sont mobilisées pour vous accompagner.

admission-iicp
Admission encore possible
En accéléré
 >>

description_picto
Portes ouvertes
Découvrez l’école en ligne, Visite privée sur RDV
 >>

description_picto
RDV d’information
Sur le campus ou à distance
 >>

Admission à l'IICP pendant le confinement, Florian témoigne

17/06/2020
Pendant la durée du confinement, l’IICP a dû et su adapter son processus d’admission. Rendez-vous téléphoniques d’informations, soirées portes ouvertes virtuelles et concours à distance, notre équipe a mis en place un dispositif exceptionnel afin de permettre à chacun de préparer sa rentrée sereinement. Florian, futur étudiant en BTS Communication, a accepté de témoigner sur son expérience avec nous.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Florian, j’ai 18 ans et je franchirai, en octobre, les portes de l’IICP en tant qu’étudiant en première année de BTS Communication.

Comment as-tu connu l’IICP ?

Après obtention d’un bac L, j’ai décidé de prendre une année sabbatique afin de parfaire      ma transition des années lycée aux études supérieures. En effet, hésitant entre deux chemins distincts, à savoir les études du métier d’Éducateur Spécialisé et celles de Communication et n’aimant pas me baser sur des « à peu près » afin de prendre des décisions, le contrat de      volontaire en service civique en école que j’effectue actuellement, depuis octobre 2019 et jusqu’à fin juin 2020, m’a permis de trancher quant à mon choix d’avenir. C’est donc, tout naturellement, que j’ai tapé les mots-clés « BTS Communication » sur internet (afin de trouver mon école sans Parcoursup) et que je suis directement tombé sur le site de l’IICP.

As-tu participé à nos portes ouvertes à distance? Si oui, qu’en as-tu pensé ?

Personnellement, non. J’étais présent aux portes ouvertes avant le confinement, et je n’en      ai tiré que des pensées positives. Un accueil chaleureux dès l’entrée, une visite guidée complète des locaux, propres, à la fois épurés et idéalement équipés pour un parfait épanouissement des élèves dans leurs études et travaux quelle que soit leur filière d’études, la présence de M. Jean-Luc Letouzé, directeur général de l’IICP pour nous présenter et nous dire ce qu’il y a à savoir sur l’IICP ainsi que ses différentes filières et tout ce qu’il y a autour à l’aide de témoignages d’élèves de première année, présents pour l’occasion ainsi que de personnalités du métier, parfois  aussi enseignants à l’IICP, la possibilité de s’entretenir avec eux tous, pendant et surtout après la visite, autour de choses à boire et à manger... Bref, tout pour se sentir directement intégré et comme chez soi à l’IICP et avoir une idée claire de ce qui nous y attend.

Tu as passé ton concours d’entrée à distance, peux-tu nous dire comment cela s’est passé ?

Nous avons eu une semaine pour préparer une épreuve pratique. Pour nous, c’était sur « le cas Evian ». Il nous était demandé d’étudier tous les ingrédients du succès d’une célèbre campagne qui fut lancée par Evian et pour cela, une liste d’éventuelles questions auxquelles il fallait être prêt à répondre, nous a été envoyée, en plus d’une introduction sur ce qu’est et représente Evian à l’international et sur cette fameuse campagne sur laquelle nous devions travailler puis un lien nous permettant d’en savoir plus sur celle-ci. Nous avions, bien évidemment, le droit de pousser plus loin nos recherches à l’aide d’autres supports d’information. Le jour du concours, un examinateur devait nous appeler sur Skype,      WhatsApp ou simplement par téléphone (selon notre préférence, annoncée aussi une semaine avant). Pour ma part, l’examinatrice s’avérait être enseignante en anglais pour les étudiants de BTS Communication, ce que j’ai trouvé très appréciable étant donné qu’au-delà de tout ça, ce concours, un oral d’une durée de 30 minutes, est aussi et surtout un      entretien. Avant de s’attaquer au cas Evian, nous devions et avons discuté de mon parcours et de mes principales expériences, de mon projet professionnel ainsi que de mes motivations à rejoindre l’IICP... Un concours, ou plutôt entretien, que je qualifierai de très professionnel,      ce qu’est aussi l’IICP. Au-delà d’être une simple école, c’est une Hubschool : un lieu d’interaction permanent entre les professionnels et les étudiants en formation. J’ajouterai que ce fut enrichissant et interactif ; c’était un réel échange dans lequel l’examinatrice n’a pas      hésité à appuyer sur les bons points que je soulevais, autant qu’à compléter certains que j’avançais.

L’école a-t-elle su t’aider et t’accompagner dans tes démarches à distance ?

Totalement. J’ai su      au début de cette année 2020 que je voulais intégrer l’IICP et depuis ce      jour, et ce pendant plusieurs semaines, je n’ai pas hésité à multiplier      les appels afin de leur poser toutes mes questions et, quel que soit le      sujet et l’interlocuteur au bout du fil (j’ai eu l’occasion de parler à 3      ou 4 différentes personnes), j’ai toujours eu réponse à mes questions et      il était assez simple de les joindre. Ces appels ont tous été rassurants      et utiles et m’ont apporté l’aide et l’accompagnement que j’escomptais      dans le cadre de mes démarches et il m’a semblé que chacun des      interlocuteurs avec qui j’ai pu interagir représentait parfaitement      l’image que j’avais de l’IICP.

As-tu un message pour les étudiants ou futurs étudiants de l’IICP ?

Aux étudiants de l’IICP, je dirai qu’il me tarde d’avoir l’occasion de collaborer avec eux,      tant sur des travaux de groupe que, je l’espère, professionnellement parlant par la suite.

Aux futurs étudiants de l’IICP, je dirai qu’intégrer l’IICP représente certes un certain investissement en temps, en énergie ainsi que financièrement, mais ce n’est que gage de qualité d’après ce que je sais de cette école après mes longues démarches et recherches à son sujet. C’est aussi une preuve du fait que cet investissement ne pourra, après avoir réussi à rejoindre les rangs de l’IICP, que nous être rendu de manière encore plus conséquente.