×

Référentiel BTS communication

31/07/2017

Le cursus communication repose sur un ensemble de dispositifs de formation et de certification spécifiquement définis pour procurer une expérience professionnelle bénéfique aux étudiants. Par la suite, ces derniers seront dotés de savoirs académiques, pragmatiques et d’expertise et seront amenés à les mettre en pratique.

Le référentiel de certification rattaché au Brevet de Technicien Supérieur en communication et aux unités constitutives qui en découlent implique de nombreux éléments. La documentation inclut le rapport des activités professionnelles effectuées, les compétences acquises et les unités d’enseignement préalablement prodiguées. Les unités de certification sont structurées selon des fonctions précises.

  • Le F1 correspond à la mise en œuvre et au suivi de projets de communication.
  • Le F2 aussi intitulé « conseil et relation annonceur » traduit une mise en situation professionnelle avec la préparation et la réalisation d’outils commerciaux.
  • Quant au F3, il porte sur ce que l’on appelle la veille opérationnelle. Cette fonction se traduit par une recherche d’information s’appuyant sur des procédures de collecte et de stockage pour enfin procéder à la mise à disposition des données. Elle nécessite l’identification de domaines de veille qui concernent l’activité de l’organisation ainsi que la sélection et l’activation de sources d’informations cohérentes.

Ces trois fonctions sont complémentaires puisqu’elles forment un inventaire exhaustif des situations de travail mis en pratique. Au terme du BTS, les compétences et les connaissances acquises devront être maîtrisées. 

Les étudiants doivent acquérir des compétences par le biais d’une école de communication pour espérer concrétiser une carrière dans ce domaine. L’Institut International de la Communication de Paris, notamment, dispense des formations en communication juste après le BAC. Cet établissement permet de décrocher un BTS Communication avec niveau Bac+2, ce qui équivaut à 120 crédits ECTS, et ce, en deux ans. Après ce diplôme, l’institution propose une spécialisation dans le métier médiatique à ses étudiants. Ils pourront alors se focaliser sur une formation pluridisciplinaire c’est-à-dire une licence Information-communication de type Bac+3. Ces cours donnent aux inscrits la possibilité de suivre une formation généraliste tout en développant les compétences nécessaires à l’exercice du métier. Ce cursus inclut également des stages en milieu professionnel comme dans les agences de communication afin de pouvoir répondre aux diverses problématiques existantes. L’étudiant a aussi la possibilité de poursuivre avec un mastère en info-com, ce qui lui permet d’obtenir le diplôme prérequis pour prétendre au poste de responsable de la communication par la suite.