×

Témoignage Charlotte Kifidis

03/03/2016

Quel est votre meilleur souvenir de l’IICP ?
J’ai deux très bons souvenirs :
Le 1er : Travailler en groupe toute une semaine sur une problématique de communication. Il y avait de l’adrénaline et de l’ambiance car nous pouvions choisir les personnes avec qui nous voulions travailler. Le cas nous était donné au dernier moment !
Le 2ème : Répartition école/entreprise. J’appréciais vraiment le fait d’avoir cours en 1/2 journée. Je faisais des stages en permanence et je me rendais compte que j’étais en pleine préparation de ma transition étudiante/professionnelle, même si c’était épuisant !
Votre fonction/métier aujourd’hui ?
Aujourd’hui je suis Directrice de la Communication (globale) pour l’activité recyclage et valorisation de la région Méditerranée au sein du Groupe SUEZ.
Votre vision de la communication dans 5 ans ?
Votre question est très vaste. Ma croyance sur les métiers de la communication en entreprise est que nous avons l’opportunité, car il y a un besoin urgent, de réinventer les relations entre les différents publics.
La Communication est pour moi légitime car transverse et relativement neutre (vs les RH) à développer des compétences d’intelligence collective avec toutes les parties prenantes. Il y a deux grands domaines d’expertises qui se détachent : l’outil et la relation.
Votre vœu pour l’IICP ?
Que son rayonnement soit plus important qu’aujourd’hui et qu’elle trace des nouveaux sillons autour d’une nouvelle génération de communicants dont le métier est de créer des passerelles entre les individus.