×

Lucie - Etudiante en communication & membre du BDE

28/05/2019

Lucie est étudiante en 2ème année de communication et membre active du BDE (Bureau des Etudiants). Elle a accepté de se confier sur son rôle au sein du BDE et les projets à venir pour l'école.

IICP Communication BDE

Bonjour Lucie , tout d'abord , peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Lucie Mopin, j’ai 21ans et je suis étudiante en 2ème année de Bachelor Communication au sein de l’IICP.

Quand as-tu rejoint le BDE et quelles étaient tes motivations ?

Je fais partie du BDE à proprement parler seulement depuis la rentrée 2018, puisque l’année dernière je faisais seulement partie de « SKIICP » une association pour partir au ski qu’on avait créée avec deux amis de ma classe, Hugo et Julia, qui sont d’ailleurs avec moi aujourd’hui au BDE.

Depuis ton arrivée au sein du BDE Ravaged, quels sont les plus grands projets qui ont été menés ?

Depuis mon arrivée on a eu énormément de beaux projets, mais les plus grands restent tout de même les voyages, donc le WEI (Week-end d’intégration) et le séjour au ski. Il y a également le Gala de fin d’année qui arrive prochainement, et les filles qui l’ont organisé ont vraiment bossé dur dessus.

L’IICP a pu observer un réel dynamisme depuis ces dernières années de la part du BDE dont tu fais partie. Quels sont vos projets et objectifs futurs ?

Oui c’est vrai que le BDE a énormément évolué ces dernières années et on a pu constater un réel engouement des étudiants autour de la vie associative. Rien qu’en considérant les soirées que l’on organise, on est passé d’une cinquantaine de personnes à plus de 200 parfois !

Nos futurs projets vont tourner autour de ceux que l’on a déjà réalisé cette année, le réel objectif que l’on se fixe est de créer des bases solides pour les futurs étudiants qui vont vouloir reprendre le flambeau. Mais concernant les gros événements, on attend avec impatience le WEI qui va se dérouler fin octobre et je viens déjà de signer les papiers pour le prochain voyage au ski qui aura lieu fin janvier 2020 ! J’espère également que l’équipe de Five de l’école que j’ai pu suivre de près va avoir plus de supporters l’année prochaine !

D’un point de vue plus personnel, comment gères-tu études, stage alterné et BDE ? Quelle est ton organisation ?

Je dois avouer que c’est plutôt compliqué de tout faire et que ça demande beaucoup d’efforts. Je ne suis en stage que depuis début février, j’ai donc eu tous mes après-midis, avant d’aller au travail, pour avancer sur les projets du BDE. Mais depuis que j’ai commencé mon stage c’est une toute autre affaire. Je suis en cours de 8h à 13h puis en stage de 14h à 18h30, et après quand c’est nécessaire je dois retourner à l’école pour faire un point BDE, mais ça n’arrive pas tous les jours non plus. Après nous sommes quand même une équipe de 10 personnes assez soudées donc c’est un vrai plaisir de travailler ensemble et la plupart des décisions se passent via le groupe Facebook, il faut donc juste être H24 connecté pour ne pas passer à côté d’une décision ! Et puis, au sein du BDE on vient tous de classes différentes donc les horaires ne sont pas les mêmes et on a également tous des stages à faire donc on s’adapte comme on peut !

On a souvent l'image des BDE pratiquant le bizutage lors des week-ends d'intégration, quel est le positionnement de Ravaged par rapport à cela ?

Un de mes mantras est « ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse », c’est bien pour ça que pour nous le bizutage n’a pas lieu d’être. Le but de ce week-end est vraiment de mélanger les promotions et de créer une bonne ambiance au sein des étudiants dès le début de l’année. Après oui bien sûr on va aller embêter un peu les étudiants mais ça s’arrêtera au réveil bruyant le matin ou au réveil pendant la nuit si jamais on a affaire à des couche-tôt !

D’après toi, quelles sont les qualités indispensables à avoir pour faire partie du BDE ?

Au niveau des qualités indispensables, il faut être extrêmement motivé et vraiment aimer ce qu’on fait, et être investi puisque ça prend tu temps et de l’énergie.

Un minimum d’organisation est également nécessaire, sinon ce n’est pas possible de s’en sortir.

Savoir prendre sur soi dans des situations où l’on peut être inconfortable, comme par exemple au niveau de la timidité, il faut savoir se concentrer pour réussir à parler 3min devant une classe pour présenter un événement. 

Savoir s’adapter à toutes les situations du mieux que l’on peut.

Le mot de la fin ?

Faire partie du BDE est vraiment une expérience très enrichissante qui permet d’en apprendre beaucoup sur le domaine de l’événementiel, ce qui est très avantageux pour ma part puisque je veux travailler dans ce milieu à la fin de mes études.

Notre principal objectif est bien évidemment de créer une bonne ambiance et de faire au mieux pour animer la vie de l’école et pour que les étudiants s’y sentent bien.