×

Rentrée d'octobre : vos projets n’attendent pas ! Nous sommes à votre écoute pour vous accompagner.

admission-iicp
Portes Ouvertes
Découvrez l’école et rencontrez-nous
 >>
description_picto
Admissions/inscriptions
prenez un RDV
 >>
description_picto
Rentrée octobre
Inscrivez vous maintenant !
 >>

Pour toute demande spécifique, n’hésitez pas à contacter directement notre service admissions.

ALUMNI: Laurent Pradal, journaliste pour Sortiraparis.com

26/05/2021

Malgré qu’il n’ait pas trouvé sa vocation de suite, Laurent Pradal est très épanoui au sein de son poste aujourd’hui. Journaliste spécialisé dans la culture chez Sortiraparis.com depuis bientôt quatre ans, il ne regrette absolument pas son choix professionnel. L’IICP n’a fait que conforter sa décision. Il raconte son expérience depuis qu’il est sorti de l’école. 

L’IICP, un révélateur de vocations 

Diplômé d’un master en langue et littérature italienne, Laurent a choisi de passer le concours du CAPES mais sans grande conviction. Agé de vingt-cinq ans, il commence à réfléchir à ce qu’il pourrait faire. Suite à des discussions avec ses parents par rapport à ses compétences, il se rend compte que le journalisme pourrait lui convenir. Mais toutes les écoles n’acceptent pas de candidature à son âge avancé. De plus, en se renseignant sur internet, il cherche une école qui propose des concours à la rentrée des classes. Son choix s’oriente alors vers l’IICP. Il passe le concours en octobre 2012. Il est accepté. 

La suite ? Une année « passerelle » (année de réorientation) au sein de l’école de communication, journalisme et de création parisienne suivie d’une quatrième année de journalisme multimédia (web, presse écrite, radio, presse web et web-documentaire). Aujourd’hui, il est journaliste chez Sortiraparis.com mais également chef de projet du podcast. Sa particularité : le cinéma, les expositions, les jeux vidéo et les sorties ludiques (escapes game, expériences de réalité virtuelle etc.)

Un véritable couteau-suisse au sein de son poste 

Laurent, passionné, dispose de plusieurs expériences à son actif : cinq ans de piges chez Melty, média numérique d'info-divertissement, pigiste bénévole pour le site « L’Info tout court », site d’actualités sur le cinéma et les séries puis Sortiraparis. Son expérience à Melty a été pour lui, très formatrice mais au bout de cinq ans, il avait besoin de renouveau. Des CVs ont été envoyés à plusieurs rédactions qui l’intéressaient notamment pour leur ligne éditoriale. Sortiraparis a été une évidence. Ayant réussi à obtenir des contacts, le journaliste a fait le choix d’envoyer un mail sur la boite contact du site sans s’attendre à obtenir une réponse. Il se trouve que le média cherchait alors des pigistes pour renforcer son équipe et à sa grande surprise, Laurent est embauché. Au bout de trois ans, le contrat va déboucher sur un CDI. 

L’ancien étudiant est actuellement journaliste culture et gaming. Ses missions ? Ecrire des articles sur ces sujets mais selon les besoins et demandes, il peut être amené à rédiger des papiers sur le secteur de l’hôtellerie, restauration, loisirs en famille. Il prend des photos aux vernissages ou lors des événements presse. Il s’occupe ensuite du montage (retouche des lumières et textures) et ajoute les photos sur les articles et réseaux sociaux concernés. Enfin, il a permis la création du podcast « L’Agenda semi-confiné », effectue les interviews, enregistre sa voix, monte l’émission et met en ligne. 

« C'est un projet que je porte depuis plus d'un an, et que j'ai monté tout seul. Je suis fier de l'avoir créé et d'en avoir fait ce qu'il est aujourd'hui. Replonger dans cet univers radio, que j'affectionne particulièrement, m'avait manqué et me satisfait à chaque semaine de travail. »

Le conseil de Laurent 

« Aux étudiants, je leur dirai tout d'abord de travailler avec sérieux et se dépasser. Je leur dirai aussi d'oser : oser des sujets, oser des rencontres... Quand on se démarque, on attire l'œil. 

Enfin, ne jamais sous-estimer son carnet d'adresse : en arrivant à l'école, on doit leur dire de créer leur propre carnet d'adresse avec les mails et téléphones de personnes rencontrées lors d'interviews ou de reportages. Ce carnet, pour certains, ils en ont déjà un d'intéressant, avec toutes les connaissances qu'ils ont pu faire pendant leurs études précédentes (lycées, etc.). Par exemple, en ce qui me concerne, j'ai dans mon entourage beaucoup d'amis dans divers secteurs, rencontrés en prépa ou à la fac, devenus avocats, médecins, chercheurs, etc. C'est pratique quand vous avez besoin d'un avis à citer sur un sujet. Ne pas hésiter à le compléter au fil des rencontres et pendant les stages. Aujourd'hui, par exemple, le mien est plus complet avec des agences de presse, des restaurateurs, des responsables politiques, etc. »

____________________________________________

Vous aussi, vous souhaitez écrire des articles et pourquoi pas lancer votre propre podcast un jour ? 

Alors n’hésitez pas à consulter nos différentes formations en journalisme. 

Assistez aux Portes Ouvertes

Pour vous inscrire, candidatez en ligne ou téléchargez le dossier de candidature.