×

Le secteur de relations publiques - fiche métier

public-relation

La diffusion de messages publicitaires ne suffit plus pour soigner l’image de marque. Pour accroître leur visibilité, les entreprises choisissent de participer à divers évènements et de médiatiser leurs actions. La présence sur les réseaux sociaux est également incontournable. Ainsi, les métiers créés dans le secteur de relations publiques se multiplient.

Comme tous les autres métiers de la communication, ceux des relations publiques contribuent à optimiser la visibilité de l’entreprise, voire parfois d’une personnalité. Toutefois, leur mission est surtout centrée sur l’installation d’un sentiment de confiance entre la marque et son audience.

 

Les stratégies de communication élaborées par le chargé des relations publiques s’adressent ainsi aux :

  • clients actuels et potentiels,
  • pouvoirs publics (les élus et les administrations),
  • associations,
  • prescripteurs,
  • journalistes et leaders d’opinion,
  • actionnaires, fournisseurs et salariés de l’entreprise.

 

Le nombre de postes varie en fonction de l’ampleur de l’entreprise. Dans un grand groupe, une dizaine de postes est consacrée aux relations publiques, tandis que dans une PME, un ou deux agents suffisent, voire des professionnels intervenants sous le statut d’indépendant.

Pour optimiser l’image de l’entreprise et se rapprocher de ses clients, plusieurs professionnels de la communication proposent leur savoir-faire.

 

  • Le chargé de relations publiques :

 

Ce responsable en communication est appelé « chargé des relations publiques » s’il travaille en entreprise et « attaché de presse » s’il propose son service à une marque de luxe, une organisation étatique ou un journal. Il écrit des communiqués de presse et des notes pour son entreprise. Ce professionnel est aussi chargé de l’organisation des évènements promotionnels, comme les conférences de presse et les reportages.

 

  • Le consultant en e-réputation :

 

Il préserve l’image de l’entreprise grâce à une stratégie de communication digitale. Cet expert se renseigne sur les influenceurs du web et les lieux d’expression les plus prisés. Il profite des nouveaux médias pour promouvoir l’image de son entreprise.

 

  • Le directeur artistique :

 

Sa fonction est d’émettre un message attractif qui soigne l’image de l’entreprise. Il assure une bonne mise en forme du contenu des publicités. Pour mener à bien ses fonctions, ce technicien maitrise les médias ainsi que les outils techniques.

 

En fonction des besoins de l’entreprise, de nombreux autres métiers peuvent s’ajouter à cette liste : organisateur et concepteur d’évènements, consultant en gestion de réputation, consultant média, responsable de projet partenariat et social media manager.

Avec un bac+2, vous pouvez déjà exercer comme assistant de communication dans le département des « public relations ».

 

L’IICP, l’école de la communication et du journalisme, vous propose une formation à l’issue de laquelle vous obtiendrez un BTS en communication. Si vous visez des métiers à responsabilités, nous vous conseillons les mastères 1 et 2 en Communication, avec une spécialisation en relations publiques/relations médias et évènementiel.



Découvrez les autres métiers de la communication

Téléchargez la brochure et le dossier de candidature

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées au Pôle ESG, responsables du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un e-mail à l'adresse électronique suivante : service@iicp.fr

Concours d'entrée

Mercredi 25 septembre