×

Devenir journaliste juridique - fiche métier

journaliste-juridique
Vos projets n'attendent pas, préparez votre rentrée ! Nos équipes sont mobilisées pour vous accompagner.

description_picto
Portes ouvertes
Découvrez l’école en ligne, Visite privée sur RDV
 >>

description_picto
RDV d’information
Sur le campus ou à distance
 >>

admission-iicp
Admissions / inscriptions
Réalisées à distance
 >>

Le journaliste juridique est indispensable pour le bon fonctionnement d’une société. Cet intermédiaire étudie les informations juridiques et les transforme pour qu’elles soient compréhensibles par le grand public. Ce métier est exigent en termes de veille juridique et de capacité à vulgariser le contenu des règles et lois. Explications.

Un journaliste juridique a pour principale fonction de vulgariser le droit et toutes les actualités qui tournent autour du domaine de la justice. Attention : le journaliste juridique est bien distinct du chroniqueur judiciaire qui suit les procès et fait un compte rendu d’audience pour ses lecteurs.

 

Un journaliste juridique rend plus claires les affaires juridiques souvent inaccessibles par le grand public. Il développe dans ses articles les lois et les règlementations nouvellement appliquées, ainsi que leur impact sur le quotidien des lecteurs. Il analyse et explique les décisions juridiques et toutes les autres actualités dans le domaine.

 

Le journaliste juridique est donc celui qui relie les institutions juridiques et les citoyens en rendant l’écriture juridique — souvent peu intelligible — accessible à tous.

 

Sa méthode de travail est identique à celle des journalistes généralistes : il collecte les infos, rapporte les évènements et actualités du jour et les traite dans le format le plus adapté au sujet et au titre de presse pour lequel il travaille.

 

Mais son analyse juridique et sa solide connaissance du domaine en font un journaliste spécialisé et recherché.

La première qualité d’un journaliste juridique est bien sûr d’avoir une solide connaissance dans le domaine juridique. Ce professionnel a pour cela, d’abord étudié le droit avant d’intégrer le monde du journalisme : ce qui lui permet de relier les deux domaines pour éclairer le lecteur.

 

Le journaliste juridique doit aussi être rigoureux dans ses propos, organisé et avoir un bon réseau de professionnels du droit aptes à lui expliquer les conséquences ou les coulisses d’une loi, d’une réglementation.

Toute personne possédant une licence ou bac+3 en Droit peut postuler au métier du journaliste juridique. Elle doit également suivre des cours de journalisme pour avoir les bases du métier.

 

L’IICP recommande sa formation « Réorientation » aux journalistes. Si vous détenez un bac+2 ou bac+3 dans une autre filière, vous pouvez y suivre une année intensive de réorientation. Pendant ce laps de temps, vous assimilerez les fondamentaux du journalisme. L’année suivante, vous accèderez à la quatrième année de journalisme pendant laquelle vous vous spécialiserez dans le cursus de votre choix.

 

Pour devenir journaliste juridique, une expérience professionnelle dans le métier est exigée. Ainsi, vous avez la possibilité de réaliser des stages en journalisme juridique. Un premier emploi dans le domaine est également un atout.

Téléchargez la brochure et le dossier de candidature

L'IICP traite les données recueillies afin de gérer vos demandes d’information et vous accompagner dans votre orientation. Nous vous informons que l'IICP utilise vos données à des fins marketing pour personnaliser et adapter ses offres de services à vos besoins et établir des statistiques et des modèles de profils marketings. Vos données seront conservées pour une durée de 3 ans ; Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, veuillez consulter la politique de protection des données de l’école ou envoyer un mail à l’adresse dpo@iicp.fr.

Concours d'entrée à distance

Mercredi 30 septembre