×

Devenir journaliste indépendant - fiche métier

journaliste-independant

Le journaliste indépendant — aussi appelé « journaliste freelance » — est rémunéré pour chaque article qu’il rédige ou chaque reportage qu’il produit. Il possède une carte de presse et fait généralement partie d’une association de journalistes. Si certains professionnels se sont formés sur le tas, d’autres réussissent à percer dans le métier en ayant suivi une formation adaptée.

Le journaliste indépendant peut exercer l’activité d’un pigiste ou adopter le statut d’un auteur ou d’un auto-entrepreneur. Celui qui exerce ce métier profite d’une certaine liberté d’organisation de son travail : en effet, le journaliste freelance travaille sans aucun horaire fixe et sans surveillance, il peut également proposer ses articles à tous les supports qu’il apprécie.

 

Son seul souci est de rendre les articles, reportages à temps, avec la qualité demandée et selon le brief convenu. 

 

Pour cela, le journaliste indépendant collabore avec différentes rédactions et doit obligatoirement disposer d’une capacité à s’adapter à la ligne éditoriale demandée en peu de temps. Il est possible que ce professionnel soit spécialisé dans un domaine particulier comme l’économie, la politique ou le droit, ou polyvalent : ce qui le rend plus attractif sur le marché.

 

Le journaliste indépendant possède son propre équipement de travail. Pour transmettre les informations et boucler rapidement son traitement, il a besoin d’un ordinateur, d’un appareil photo, d’un magnétophone et/ou d’une caméra et logiciel de montage.

 

Le journaliste indépendant propose et vend ses articles ou ses reportages à différents supports médiatiques comme les journaux, les sites web, les chaînes de télévision ou les stations de radio.

 

Mais souvent, ce profil de journaliste doit cumuler les piges pour avoir arriver à boucler ses fins de mois en attendant de se construire un réseau solide qui lui permette de bénéficier de commandes plus régulières de la part des rédactions.

Pour réussir en tant que journaliste indépendant, le candidat doit absolument avoir un français impeccable, aussi bien à l’écrit qu’à l’oral. Il doit maîtriser le ton journalistique adapté à la ligne éditoriale de son commanditaire.

 

Puisqu’il travaille en solo, le journaliste indépendant doit être organisé, rigoureux et avoir un esprit d’analyse et de synthèse. Comme il propose des articles aux médias, il doit avoir une bonne capacité de persuasion, savoir communiquer et entretenir un réseau relationnel. Il doit aussi surprendre en proposant des sujets bien sentis, inédits : pour cela, une veille solide de l’actualité et une bonne connaissance du terrain sont de véritables atouts.

 

Par ailleurs, le journaliste indépendant doit respecter les règles de déontologie du journalisme. Il doit connaître la règlementation sur le langage audiovisuel, savoir effectuer des prises de vue et maîtriser les formats d’écriture utilisés par les supports médiatiques.

Si potentiellement, tout un chacun peut se lancer dans la profession de journaliste indépendant, le savoir-faire et l’esprit d’initiative feront toute la différence sur un secteur déjà bien loti en professionnels freelance.

 

 Suivre une formation dans le domaine du journalisme est aujourd’hui un minimum : après le bac, vous pouvez par exemple opter pour la formation bachelor Journalisme dispensée à l’IICP. Notre école propose de nombreux stages en entreprises et à l’étranger : deux leviers pour se professionnaliser, mais aussi se spécialiser dans un secteur ou nouer de premières relations professionnelles si importantes quand on souhaite devenir journaliste indépendant.

 

Le bachelor journalisme que nous vous proposons s’étend sur une durée de 4 ans, dont les 3 premières années sont une formation en tronc commun et la dernière année consiste à choisir une spécialisation. Il est accessible à tous les titulaires du baccalauréat et aux étudiants en réorientation.

Téléchargez la brochure et le dossier de candidature

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées au Pôle ESG, responsables du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un e-mail à l'adresse électronique suivante : service@iicp.fr

Concours d'entrée

Mercredi 20 novembre