×

Devenir chief happiness officer - fiche métier

chief-happiness-officer

« Responsable du bonheur », le chief happiness officer (CHO) a pour mission de rendre les employés plus heureux au travail. Son rôle est donc d’instaurer des conditions de bien-être et d’ergonomie optimales en restant à l’écoute des salariés et en améliorant leur quotidien au sein de la société. Ce poste est présent aussi bien dans les start-ups que dans les grandes entreprises.

Reprenant une partie de la mission du responsable des ressources humaines, le métier de chief happiness officer consiste à veiller au bien-être des salariés d’une entreprise. Cela afin de nourrir leur motivation, améliorer leur productivité et prévenir l’absentéisme.

 

Dans ce cadre, le chief happiness officer sera attentif aux multiples facettes des postes et des services, de la prévention des risques psychosociaux à la gestion du stress au travail ou encore du droit à la déconnexion.

 

Le chief happiness officer est donc un médiateur qui travaille en étroite collaboration avec les équipes et la direction de l’entreprise. La communication interne à double sens, l’accompagnement dans les éventuels changements technologiques au sein de la société et l’intervention en cas de conflit figurent parmi ses attributions. Néanmoins, les missions du CHO dépendent de l’entreprise dans laquelle il évolue.

 

Afin de mener à bien ses missions, le chief happiness officer étudie le comportement des salariés et l’environnement ambiant de l’entreprise. Il adapte sa stratégie en fonction des éventuels obstacles et des relations entre les employés. Il organise des activités ou des évènements visant à améliorer la cohésion d’équipe. Il peut s’agir d’afterworks, de déjeuners entre les départements, de sorties ludiques ou de la mise en place d’outils de communication interne.

Pour devenir chief happiness officer, vous devez disposer d’une bonne capacité de persuasion et d’argumentation.

 

Le sens de l’organisation, la créativité et la patience sont également des qualités que l’on doit retrouver chez un CHO. Pour insuffler la positivité et la motivation, il doit faire preuve de dynamisme, d’une énergie débordante et de discrétion.

 

Pour parvenir à un bon résultat, le chief happiness officer doit développer un bon esprit d’observation, d’analyse et de synthèse. Il doit également maîtriser les outils de planification d’activités pour simplifier ses tâches.

Pour prétendre au poste de chief happiness officer, vous devez suivre une formation en ressources humaines ou en communication et avoir une expérience notable dans le domaine.

 

À l’IICP, nous vous proposons un mastère en communication : un cursus conçu pour vous permettre d’évoluer en tant que CHO. Vous bénéficiez d’une formation vous permettant de manager et d’animer des équipes. Les cours dispensés par des intervenants qualifiés, voire des professionnels de la communication et du marketing, et les stages vous permettent de vous intégrer dès vos études, dans le monde du travail.



Découvrez les autres métiers de la communication

Téléchargez la brochure et le dossier de candidature

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées au Pôle ESG, responsables du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un e-mail à l'adresse électronique suivante : service@iicp.fr

Concours d'entrée

Mercredi 20 novembre