×

Devenir chroniqueur - fiche métier

chroniqueur

Le métier de chroniqueur est devenu incontournable dans l’univers audiovisuel. À la télé, à la radio, dans un magazine ou même sur le web, ce professionnel qui se démarque par son point de vue ou sa plume peut être un véritable élément clé pour un programme.

En France, quasiment tous les programmes sont présentés par un animateur et des chroniqueurs souvent spécialisés dans un domaine bien précis (mode, culture, économie, politique…). À la différence de l’animateur ou du journaliste, le chroniqueur traite un sujet de manière originale, personnelle en usant d’un ton humoristique, voire impertinent, pour attiser la curiosité, divertir ou sensibiliser le public.

 

À tort, les gens pensent que le chroniqueur est uniquement là pour « amuser la galerie ». Or traiter l’actualité avec un prisme thématique requiert de passer d’abord beaucoup de temps à se documenter pour peaufiner ses chroniques et aborder les sujets dans un angle particulier afin d’intéresser son public.

Le métier de chroniqueur requiert des qualités particulières selon le support.

 

À la télévision, le chroniqueur est facilement reconnaissable à sa personnalité affirmée. En accord avec le rédacteur en chef, il peut rédiger des coups de gueule, parler de ses coups de cœur et exprimer ses points de vue sur un sujet précis. Son sens de la répartie et de la formule fait de lui un personnage signature pour l’émission.

 

Excellent orateur, ce passionné doit se montrer patient et être à l’écoute pour construire un argumentaire pertinent quand les débats s’enflamment. Il doit travailler son style tout en restant sobre pour permettre aux téléspectateurs de s’identifier à lui.

 

Avoir une bonne élocution et savoir s’imposer constituent donc des atouts non négligeables dans ce métier.

 

Être chroniqueur dans la presse écrite nécessite de disposer d’une plume originale ou d’un point de vue bien argumenté : deux atouts pour durer dans le métier de chroniqueur.

 

En, à la radio, les chroniques sont souvent réalisées lors d’émissions diffusées en direct : le chroniqueur peut être mené à interagir avec l’invité, voire les auditeurs, et doit à ce titre pouvoir improviser.

 

Quel que soit le support pour lequel il travaille, le chroniqueur est donc passionné par l’actualité, par le monde qui l’entoure et doit être à l’écoute des autres. Il doit savoir conserver son style tout en se renouvelant pour ne pas lasser ses auditeurs.

Actuellement, aucun cursus n’est proposé pour devenir chroniqueur. Néanmoins, avoir un diplôme en journalisme peut s’avérer utile pour décrocher un poste, particulièrement dans les magazines.

 

Autre alternative : notre formation en journalisme dispensée à l’IICP vous permet d’acquérir les bases et d’augmenter vos chances d’être embauché comme chroniqueur. Une option de spécialisation en quatrième année est de plus proposée à ceux qui souhaitent devenir chroniqueurs sportifs.

 

Surtout, plusieurs stages incluent dans nos formations IICP vous permettent de découvrir la réalité du métier, mais aussi la diversité de ses supports.

Téléchargez la brochure et le dossier de candidature

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées au Pôle ESG, responsables du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un e-mail à l'adresse électronique suivante : service@iicp.fr

Concours d'entrée

Mercredi 20 novembre