×

Devenir chargé des relations publiques - fiche métier

charge-relation-publique

La relation publique est une branche à part entière dans le département de la communication. Si les professionnels du marketing se concentrent sur la promotion et la vente des produits, ceux des relations publiques travaillent surtout l’image de l’entreprise auprès des médias et des décideurs.

Le principal objectif de ce professionnel est de soigner l’image de l’entreprise. Le chargé des relations publiques s’adresse à des cibles particulières : ce ne sont pas des consommateurs ou des clients, mais des journalistes, des responsables de médias, des actionnaires, fournisseurs, des décideurs ou encore des influenceurs dans le cadre de partenariats.

 

Son objectif : répondre aux demandes d’informations extérieures et proposer des contenus, des partenariats permettant de valoriser l’image de l’entreprise.

 

 Dans l’exercice de son métier, il se charge de plusieurs tâches :

 

  • il établit la stratégie de communication en étudiant le public cible et les outils de communication qui leur sont appropriés,
  • il gère la réalisation des projets, tels que les expositions, les séminaires et les salons,
  • il réalise une veille concurrentielle et trouve une stratégie efficace pour se démarquer,
  • il s’organise avec les agences de publicité et les médias pour renforcer la notoriété de l’entreprise.

 

Pour assurer ses missions, le chargé des relations publiques doit avoir une bonne culture générale. Il maîtrise souvent 2 langues, dont l’anglais qui est obligatoire dans le cadre d’un positionnement de la marque à l’international.

 

Il doit également avoir une aisance relationnelle et une excellente capacité de persuasion, de négociation. S’il travaille en agence, ce communicant est au service de diverses entreprises issues de secteurs très variés. Ainsi, la capacité d’adaptation est indispensable. À moins qu’il préfère se spécialiser dans un secteur (food, management, ONG, etc.) pour maîtriser son sujet et surtout son réseau.

Les diplômes requis varient d’une entreprise à l’autre. Généralement, les candidats peuvent postuler avec un bac+2 en communication. Néanmoins, des formations supérieures sont exigées dans les grandes entreprises.

 

À l’IICP, école de la communication et du journalisme, nous proposons le BTS Communication. Cette formation dure 2 ans. Durant cette période, les étudiants approfondissent la connaissance de la communication : les dispositifs, les évolutions du comportement, la veille concurrentielle et les différents acteurs. Grâce à ces formations, ils disposent de toutes les connaissances nécessaires pour exercer le métier de chargé des relations publiques. De plus, les stages en alternance les aident à s’intégrer dans le monde professionnel.

 

L’IICP délivre également un bachelor Communication (bac+3). En quatrième année, une spécialité est à choisir. Si l’étudiant projette d’exercer le métier de chargé des relations publiques au sein d’une grande entreprise, la spécialisation relations publiques/Relations médias et évènementiel est recommandée.

La communication est aujourd’hui une branche incontournable dans une entreprise, quelle que soit sa taille. De plus, grâce au développement du web et des nouveaux médias, les fonctions de ce service ne cessent de se multiplier et de se diversifier.

 

Les débouchés sont nombreux et dans des secteurs variés. Suite à quelques années d’exercice, le chargé des relations publiques peut évoluer dans son métier et devenir consultant en relation publique ou responsable de la communication.



Découvrez les autres métiers de la communication

Téléchargez la brochure et le dossier de candidature

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées au Pôle ESG, responsables du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un e-mail à l'adresse électronique suivante : service@iicp.fr

Concours d'entrée

Mercredi 25 septembre