×
Vos projets n'attendent pas, préparez votre rentrée ! Nos équipes sont mobilisées pour vous accompagner.

admission-iicp
Admission encore possible
En accéléré
 >>

description_picto
Portes ouvertes
Découvrez l’école en ligne, Visite privée sur RDV
 >>

description_picto
RDV d’information
Sur le campus ou à distance
 >>

Un challenge d'intégration sur les chapeaux de roue

14/10/2020
La semaine du 5 octobre, le campus de l’IICP ouvrait de nouveau ses portes à ses étudiants pour cette nouvelle rentrée. A cette occasion, nous leur avons proposé un challenge d’intégration afin de se retrouver dans un cadre ludique et bienveillant. Ainsi les étudiants en 3ème  et 4ème année de communication, les étudiants en 3ème et 4ème année de journalisme mais également les classes passerelles (année de réorientation) en journalisme et communication ont participé au challenge média ! Un challenge qui opposait communicants et journalistes avec un brief qui ne manquait pas de mordant : un célèbre service de VTC est accusé d’avoir installé des logiciels espions dans les véhicules de certains de leurs chauffeurs. Les journalistes représentaient ainsi un média, et les communicants l’entreprise. Ils ont donc dû préparer chacun leurs arguments en vue d’un débat agité en fin de journée !
Nous vous proposons aujourd’hui de retrouver le retour d’expérience de deux nouveaux étudiants fraîchement arrivés à l’IICP : Médric et Adèle, étudiants en passerelle journalisme.

Bonjour à tous les deux et bienvenue à l’IICP ! Tout d’abord, pouvez-vous présenter votre parcours ?

Adèle : Bonjour, j’ai actuellement 23 ans et ai rejoint l’IICP en année passerelle journalisme. Après un bac bilingue allemand, j’ai ensuite fait une licence d’illustration dont 2 ans à Bruxelles. Puis j’ai fait un DUT en alternance en techniques de commercialisation. Un parcours plutôt éclectique en somme mais qui saura me servir dans mon futur métier de journaliste.

Médric : Bonjour, je m’appelle Médric et j’ai 20 ans. Avant d’intégrer l’IICP en classe passerelle journalisme, j’ai obtenu une double licence histoire-anglais à l’université.

La semaine dernière, il s’agissait de votre première rentrée à l’IICP. Aviez-vous une appréhension particulière ?

A : J’ai fait pas mal de choses auparavant donc aujourd’hui je n’ai plus tellement l’appréhension de découvrir un nouvel environnement. Au contraire, c’est quelque chose que j’aime et que je recherche. C’est donc l’enthousiasme qui a pris le dessus.

M : Non, pas d’appréhension pour ma part non plus. Au contraire, après plusieurs mois en stand-by en raison du contexte un peu particulier, j’avais hâte de retourner en cours et découvrir l’école.

Vous avez participé au challenge d’intégration, dit Challenge Média, qu’en avez-vous pensé ?

A : J’ai trouvé que ce challenge était une très bonne idée. J’ai trouvé le sujet plutôt rigolo et réaliste. Et puis, passer en studio télé et studio radio, avec une régie, etc. je n’avais jamais fait ça auparavant ! On nous a mis en « compétition » avec les étudiants en communication. Si au départ j’ai eu peur qu’il y ait une forme de compétition négative entre nous, je me suis vite rendue compte que pas du tout ! Par exemple, en sortant du studio radio, après notre passage, on a pu échanger avec les communicants, se féliciter sur nos arguments respectifs ! Bref, je suis sortie de cette journée très satisfaite.

M : J’étais assez surpris de ce challenge. La veille, j’avais pu voir quelques stories sur le compte instagram de l’école concernant les rentrées d’autres promotions. Cependant, je ne m’attendais pas à ce qu’on ait nous aussi un challenge pour les passerelles. On a directement été plongé dans le grand bain ! Mais finalement, c’était un bon moment et une expérience enrichissante pour débuter l’année.

D’après vous, quelle a été la plus grande difficulté de ce challenge ?

A : En réalité, la plus grande difficulté a été de trouver mon trinôme car on ne se connaissait pas ! Les équipes étaient pré-établies par l’administration et il a donc fallu que je trouve mes partenaires de la journée ! En définitive, c’était finalement plutôt amusant car ça m’a poussé à aller vers les gens. Une fois qu’on s’est tous trouvé, la difficulté était plutôt relationnel. On vient à peine de se rencontrer et on doit travailler ensemble, se donner des rôles, partager un objectif, sans se marcher dessus. Mais je me suis bien entendue avec mes camarades et je pense que nous avons réussi à travailler ensemble de manière efficace.

M : Pour moi, la plus grande difficulté c’était clairement de passer face caméra ! La mise en pratique en studio télé et en newsroom, c’était assez intimidant. Je me suis souvenuequ’il y avait beaucoup de caméras et qu’il fallait réellement toujours avoir un œil sur la régie. Cette première expérience était donc Intimidante mais je me suis dit que j’allais apprendre au fur et à mesure. 

Pour conclure, que retenez-vous de ce challenge ?

A : Je retiens du positif, surtout du point de vue relationnel : ouvrons-nous, discutons, mettons en commun nos idées, brisons la glace ! Une belle façon de démarrer l’année. Après, il y a un côté technique aussi avec l’intervention en studios télé et radio, mais finalement mineur car on était vraiment là pour s’amuser. Il y avait une bonne dynamique et une bonne ambiance pour faire connaissance.

M : Je retiens que c’est une bonne première expérience pour briser la glace et avoir un premier aperçu de ce qui nous attend pour l’année. On a pu voir comment travailler ensemble, la méthode, les erreurs à ne pas faire mais dans une ambiance ludique et conviviale. Les intervenants étaient aussi très présents et à l’écoute.

Merci à vous deux pour vos témoignages.

IICP challenge journalisme communication media