×

Le journaliste sportif

01/08/2017

Le journaliste sportif est à la fois spectateur et orateur puisqu’il doit commenter des événements sportifs en direct à la radio ou à la télévision, relater et faire des analyses déductives dans la presse écrite ou même sur le net. Il doit décrypter les informations pour les présenter aux novices de façon intelligible tout en stimulant l’intérêt des connaisseurs. 
Les qualités et autres compétences du journaliste sportif
Pour rejoindre le journalisme sportif et obtenir la fameuse carte, l’étudiant devra développer des connaissances concernant le milieu sportif. Les notions qu’il devra impérativement acquérir relèvent des faits historiques qui caractérisent le monde du sport et des évolutions entourant les innombrables disciplines existantes ainsi que leurs règlements. Il devra s’enquérir sur les athlètes, les mercatos et autres transferts, les entraîneurs et les arbitres notamment. Les imprécisions ou autres informations erronées sont à proscrire dans ce métier. Le monde des médias évoque diverses branches notamment l’agence de presse, la presse écrite, le télévisuel, la diffusion des ondes ou le web. L’adaptabilité est un avantage lorsque le journaliste sportif doit gérer l’urgence pour satisfaire les exigences des auditeurs et des téléspectateurs avec des évaluations pertinentes. Quant aux journaux de la presse écrite, ils procèdent à la publication des articles de fond sans attendre. Le journaliste sportif est avant tout un professionnel de la presse audiovisuelle et écrite qui se doit de disposer d’un savoir-faire remarquable et d’une culture approfondie. Dans cette spécialité particulière, il est indispensable que l’étudiant développe une aisance orale et un sens de l’improvisation. Ces études visent à concrétiser des facultés au niveau rédactionnel, de la diction et de l’expression orale. 
Les débouchés et salaires qui découlent des études en journalisme sportif 
À l’aide d’un mastère spécialisé en journalisme sportif, les étudiants pourront devenir journalistes sportifs en presse écrite ou sur le web, journalistes reporters d’images, photographes de presse, commentateurs sportifs, reporters à la radio, présentateurs, envoyés spéciaux ou même rédacteurs. L’insertion professionnelle des journalistes commence généralement par un statut de pigiste. La presse écrite est une grande pourvoyeuse de postes, mais le développement fulgurant d’Internet offre de nombreuses perspectives d’avenir. Le journaliste sportif peut se spécialiser dans une ou même plusieurs disciplines. Il peut également prendre des responsabilités en devenant chef de rubrique, responsable du service sport au sein d’une rédaction. Le salaire d’un journaliste sportif débutant est d’environ 20 000 € par an. Cependant, la rémunération dépend de certains critères comme la notoriété de la structure dans laquelle travaille le journaliste sportif.