×

Quelle est la formation pour devenir journaliste sportif ?

17/12/2015

Devenir journaliste sportif ne s’improvise pas, même pour un journaliste professionnel. Pour se former aux codes et techniques rédactionnelles de ce métier spécifique, suivre une formation spécialisée dans le Journalisme Sportif reste la meilleure option.

Sportif reste la meilleure option.

À L’IICP, UNE FORMATION CONSACRÉE AU JOURNALISME SPORTIF

La Commission Paritaire Nationale de l'Emploi des Journalistes (CPNEJ) reconnaît 14 écoles de formation permettant de devenir Journaliste Sportif.

L'IICP compte parmi les écoles qui se distinguent en dispensant, en 4e année de Journalisme, une formation spécialisée Journaliste Sportif.

Ce cursus spécifique allie avec pertinence :

des cours théoriques et pratiques dédiés ;

l’intervention de professionnels reconnus dans le monde du journalisme sportif ;

la réalisation de comptes-rendus factuels ;

la formation aux techniques d'interviews ;

la prise en main du matériel ;

des mises en situation régulières, etc.

Sans oublier le stage réalisé dans le média de son choix : radio, Internet, TV, presse.

LES QUALITÉS REQUISES POUR DEVENIR JOURNALISTE SPORTIF

Un Journalisme Sportif se doit de disposer d'une excellente capacité d'expression, aussi bien à l'oral qu'à l'écrit.

Il doit bénéficier d'une culture sportive particulièrement approfondie. Et ce, sans pour autant reléguer les autres domaines de l’actualité : le sport s'imbrique en effet étroitement avec les sujets relevant de la société, de l'économie, de la santé et de la politique.

Divers enjeux gravitent autour de ce domaine d’activité : le journaliste sportif doit se saisir de ces différentes facettes pour nourrir et éclairer ses commentaires, tout en gardant en tête qu'il s'adresse à un public de spécialistes et de passionnés.

De plus, des qualités comme le sens de l'improvisation, la persévérance, la curiosité, l'audace et le goût du défi sont nécessaires pour tirer son épingle du jeu et se démarquer des autres journalistes sportifs.

Dans son livre Comment devenir journaliste sportif ?, Grégory Massart écrit que le maître mot est la « polyvalence ».