×

Étudier le journalisme après un BTS

01/08/2017

Le Brevet de Technicien Supérieur est une formation de niveau Bac+2 qui équivaut à 120 crédits ECTS développés par l’Union européenne. Les écoles supérieures prodiguant des formations journalistiques peuvent ensuite être intégrées suite à un concours validé par le BTS. 
Les institutions qui proposent des études en journalisme après un BTS
Les établissements reconnus par la profession dispensent les formations qui permettent d’accéder aux métiers journalistiques. Elles recrutent au niveau bac et délivrent un DUT aux étudiants. Les écoles universitaires incluent l’École des hautes études en sciences de l’information et de la communication à Paris, le Centre universitaire d’enseignement du journalisme situé dans la commune de Strasbourg, l’École de journalisme de Grenoble ou l’école de journalisme de Sciences Po situés à Paris. Elles proposent des masters de deux ans et sont reconnues par la convention collective des journalistes. Les écoles privées comptent le Centre de formation des journalistes, l’Institut pratique du journalisme à Paris et l’École supérieure de journalisme de Lille. Elles recrutent au niveau bac+3 et délivrent des masters et des diplômes de niveau bac+5 à bac+8, c’est-à-dire des doctorats. L’Année Passerelle permet aux étudiants niveau Bac+2 qui souhaitent opter pour un parcours journalisme sans avoir suivi de formation dans cette filière d’accéder au titre de journaliste, possibilité d'option journalisme sportif, de niveau II reconnu par l’État en deux ans comme ce que propose l’IICP. 
Déroulement du concours d’entrée en vue d’intégrer une école de journalisme
Parmi cette batterie d’évaluations du concours journalisme, il existe un certain nombre d’épreuves imposées. Les épreuves classiques traitent de l’actualité et procèdent à la vérification des connaissances que possèdent les candidats et à la détermination de leur niveau de compréhension ainsi que de leurs aptitudes analytiques. Cet examen peut prendre la forme d’un questionnaire à choix multiples ou d’un article à rédiger. Certaines institutions imposent également aux candidats de rédiger une synthèse à l’aide de dépêches, de multiples documents ou d’un dossier. La maîtrise du français est évaluée et une mini-dissertation teste la culture générale de l’étudiant. Certaines écoles organisent une épreuve écrite ou orale en anglais. D’autres épreuves estiment la fibre littéraire des candidats. Quant aux épreuves des techniques journalistiques, elles sont obligatoires. 
Découvrez d'autres articles sur la formation de journalisme sportif :

Réussir sa reconversion en journalisme