×

Études de journalisme : notre guide complet pour devenir journaliste

31/07/2018

« Quelles sont les études pour devenir journaliste ? » : cette question intéresse de nombreux jeunes séduits par l’activité de journaliste et la diversité de ses spécialisations et supports d’intervention. Plusieurs écoles de journalisme et universités proposent des formations adaptées : licence journalisme, master journalisme, bachelor journalisme, mastère journalisme… Le point avec notre guide pour s’y retrouver, et bien choisir sa formation.

Les études à suivre pour devenir journaliste

Pour devenir journaliste, vous pouvez choisir parmi plusieurs types de formations que nous pouvons catégoriser ainsi :

 

  • des formations en universités : licence journalisme, master journalisme, DUT information communication (option journalisme) 

 

  • des formations au sein d’écoles de journalisme privées, telles que l’IICP : bachelor journalisme, mastère journalisme (options à l’international, journaliste sportif, journaliste reporter d’images, journaliste plurimédia) 

 

  • des formations après un BTS : pour préparer un bachelor journalisme.

 

Pour devenir journaliste, vous devez au moins disposer d’un diplôme DUT information communication option journalisme : une formation courte de 2 ans pos bac. Mais pour être plus opérationnel et donc plus attractif sur le marché de l’emploi, vous pouvez aussi opter pour une licence ou un bachelor journalisme (bac+3) qui allie cours théoriques et expériences en entreprise.

Le programme des formations en journalisme

Lorsque vous intégrez une formation en journalisme, vous suivez généralement des cours en demi-journée, sur des semaines de 21h. Il peut s’agir de cours théoriques, d’ateliers pratiques, de travaux dirigés, d’exercices ou encore d’organisation d’évènements.

 

Vous mettez à profit le reste du temps pour reprendre vos cours, développer vos compétences et acquérir des expériences professionnelles en effectuant des stages.

 

Selon le cadre choisi — université ou école de journalisme — vous serez plus ou moins encadré et accompagné : c’est aussi un critère de choix à prendre en compte. Vous aurez ainsi plus d’autonomie en université et plus d’accompagnement en école de journalisme, mais aussi une formation davantage orientée vers l’international.

Enfin, attendez-vous aussi à présenter un mémoire de fin d’étude ou de cycle.

 

Côté enseignements, les matières de base étudiées en formation journalisme sont les langues (français, anglais, autres langues vivantes), la géopolitique, la culture générale et l’histoire.

 

D’autres matières plus spécifiques au journalisme sont également au programme pour maîtriser le métier, à savoir :

 

  • l’initiation au journalisme TV, radio, web ;
  • la technique rédactionnelle ;
  • le secrétariat de rédaction, la déontologie du journalisme ;
  • la mise en page ;
  • la presse écrite ;
  • l’agence de presse ;
  • le photojournalisme ;
  • l’analyse des images ;
  • le commentaire des infographies ;
  • la hiérarchisation du journal télévisé ;
  • l’économie des médias ;
  • les techniques audiovisuelles ;
  • la connaissance de l’actualité ;
  • le droit appliqué au média ;
  • le genre journalistique
  • la sémiologie ;
  • la source d’information.

Les formations de journalisme à l'université

Les étudiants qui souhaitent intégrer une école de journalisme privée ou publique doivent être titulaires d’un bac. Les séries littéraires et économiques sont les plus adaptées. En revanche, si vous êtes titulaire d’une licence information et communication et que vous souhaitez compléter vos études en journalisme, vous pouvez envoyer votre dossier à un établissement spécialisé.

 

Les formations de journalisme proposées en université sont :

  • Licence journalisme : de niveau bac+3, elle vous permet d’être opérationnel, mais elle appelle souvent à une poursuite d’études dans le cadre d’un cursus long envisagé,

  • Master journalisme : de niveau bac+5, il vient clore un cursus long d’études en journalisme et vous permet d’intégrer le marché du travail avec un diplôme recherché par les recruteurs,

DUT journalisme (DUT information communication option journalisme) : il s’agit d’un parcours court. Obtenu 2 ans après le bac, ce diplôme est suffisant pour devenir opérationnel, mais la poursuite des études permet d’être plus performant et compétent dans une spécialité choisie.

Les études de journalisme en école de journalisme

Pour rejoindre des écoles privées de journalisme telles que celle de l’IICP, vous devez généralement déposer un dossier de candidature.

 

Si vous êtes sélectionné, vous passerez un concours d’entrée qui comporte des épreuves écrites et orales. Nos jurys peuvent vous proposer des devoirs de dissertation et de rédaction, vous poser des questions de culture générale et tester votre niveau de langue (surtout l’anglais). Un entretien avec nos jurys sera aussi au programme pour présenter vos motivations.

 

Intégrer l’IICP vous permettra de bénéficier un suivi plus individualisé et personnalisé. Grâce aux stages en entreprise effectués en France ou à l’étranger, nous formons nos élèves à devenir opérationnels à l’international dès l’obtention de leur diplôme.

 

Les formations de journalisme proposées en écoles privées sont :

 

  • le Bachelor journalisme : de niveau bac+3, le bachelor en journalisme est adapté à la situation de chaque étudiant. Les bacheliers peuvent opter pour ce parcours pour continuer leurs études de journalisme.

 

  • le mastère journalisme : de niveau bac+5, il permet de se professionnaliser davantage et surtout de se spécialiser dans un métier du journalisme. Notre école IICP propose par exemple, 4 options :

  - journaliste reporter d’images : ce professionnel réalise des reportages et documentaires, incluant de la prise d’images, un tournage, montage et mixage. Les JRI d’aujourd’hui sont très autonomes et polyvalents. Les journalistes de la presse écrite sont aussi amenés à savoir manier caméra et prise de son pour réaliser des vidéos en complément de leur article de presse, ou multimédia,

 

  - journaliste sportif : il couvre des évènements sportifs sur tous supports, les commente en direct ou fait un compte rendu du match, de course en différé,

 

  - Journaliste plurimédia : il sait intervenir pour différents types de médias (presse écrite, magazine, presse web, radio, télé, etc.). Il est tout terrain et polyvalent.

 

  - Journaliste à l’international : il sait comment fonctionnent les médias à l’étranger, les autorisations pour se rendre sur le terrain, tourner, faire son réseau en local et proposer des sujets qui intéresseront un lectorat de culture différente (vulgarisation). Il parle aussi plusieurs langues.

 

le BTS journalisme : le BTS journalisme compte aussi parmi les cursus courts, qui préparent les candidats au terrain. Pour autant, il permet aussi de poursuivre ses études et d’obtenir un bachelor de journalisme après 1 en de formation post-BTS.

 

Et si vous souhaitez vous réorienter, l’IICP propose aussi une passerelle journalisme.

Les métiers accessibles après des études de journalisme

Les diplômés en journalisme peuvent exercer plusieurs métiers sous plusieurs statuts :

 

Le journalisme s’applique aussi à de nombreux domaines comme le sport, la culture, les informations, la mode, la politique, le voyage, les sciences et la littérature.

 

C’est d’ailleurs cette belle diversité qui séduit les candidats, et permet aussi une évolution de carrière plurielle une fois en poste.