×

Rentrée d'octobre 2022 : vos projets n’attendent pas ! Nous sommes à votre écoute pour vous accompagner.

description_picto
Rentrée Octobre
Inscrivez-vous au prochain concours !
 >>
admission-iicp
Portes Ouvertes
Découvrez l’école et rencontrez-nous
 >>
description_picto
Rendez-vous Personnalisé
Venez échanger avec notre équipe admissions !
 >>

La Ligue Contre Le Cancer à l’IICP

26/11/2021

Nos élèves en communication travaillent pour La Ligue Contre Le Cancer

Du concret pour nos étudiants en troisième année de communication. Voici ce  que nous permet d’accomplir la Ligue Contre Le Cancer. Sur toute l’année, ils auront à développer une campagne « 360 degrés ». Le Brief leur a été fait par Christophe Leroux, directeur de la communication et du développement de La Ligue Contre Le Cancer.

Pourquoi avoir un partenariat avec l’IICP ?

La Ligue Contre Le Cancer a un partenariat avec l’école pour différentes actions : sensibiliser et faire travailler les étudiants sur des problématiques que la Ligue n’arrive pas à gérer. Notamment, des campagnes de sensibilisation sur la cible jeune. On demande aux étudiants de travailler à destination de leur génération.

Quels ont été les sujets donnés à nos étudiants ?

Il y a trois sujets que j’ai abordés aujourd’hui :

  • La vaccination contre le papillomavirus. Il est précurseur de cancer, comme le cancer de l’utérus. Chaque jeune devrait être vacciné avant son premier rapport.
  • L’alimentation. 40% des cancers peuvent être évitables. L’un des facteurs de risque après le tabac et l’alcool, c’est l’alimentation et la malbouffe. Or la génération concernée ignore que les produits industriels sont extrêmement délétères.
  • La santé est genrée : les femmes sont en général responsables de leur propre santé et de leur proche. Les étudiants doivent s’adresser à leur génération pour sensibiliser les hommes à prendre soin d’eux-mêmes et des autres.

Pourquoi travailler avec des écoles et universités ?

Ce qui est très important pour nous, c’est d’amener des personnes qui ne s’intéressent pas à la lutte contre le cancer ou la santé en général, à s’y intéresser. Et cette génération est en train de changer par rapport aux générations précédentes. Elle constitue une cible très intéressante pour la santé publique en général, et la lutte contre le cancer en particulier.

De plus, avec l’émergence des réseaux sociaux, cette génération a un vrai pouvoir. Le pouvoir de changer les choses pour elle-même, et le pouvoir de changer les choses pour la société.Donc, les associer et travailler avec c’est la meilleure chose à faire, parce qu’ils sont mieux placés que nous pour s’adresser à leur génération.

Quel est le budget donné aux étudiants pour leurs projets ?

C’est un budget imaginaire évidemment. Même si on peut potentiellement utiliser certaines recommandations des étudiants dans la vraie vie. Il se situe en 30 000€ et 60 000€ pour une campagne à 360 degrés.

Est-ce des projets d’étudiants ont déjà été mis en application par le passé ?

Oui, notamment dans la promotion du dépistage du cancer du sein, on a déjà fait des guidelines, des idées, des concepts. En accord avec l’école et les étudiants pour pouvoir mener des actions concrètes, et de manière très profitable pour la Lutte Contre Le Cancer. Chaque classe de communication s’est vue attribuée un sujet. Il est l’heure maintenant pour nos étudiants de se mettre en équipe, et d’user de créativité pour que leur projet soit, un jour, déployé par La Ligue Contre Le Cancer.