×

Comment le BTS Communication prépare-t-il les étudiants au diplôme d'État ?

21/09/2015

La formation BTS Communication de l'IICP prépare les étudiants au diplôme d'État en leur prodiguant un enseignement de qualité et en mettant à leur disposition des moyens techniques, modernes et complets.

UN PROGRAMME EN 2 ANS POUR PRÉPARER LE BTS COMMUNICATION, DIPLÔME D’ÉTAT

Le programme de 1re année de BTS Communication s’attache à faire découvrir aux étudiants les multiples facettes de la communication : économique, psychologique, stratégique, juridique… Les étudiants acquièrent ainsi une culture plus approfondie du secteur et perçoivent le rôle des différents acteurs des services communication.

À l'issue de cette première année, les étudiants sont en mesure d'analyser une problématique de communication et de proposer des solutions viables, adaptées à chaque entreprise et cible.

Le programme de 2e année de BTS Communication forme plus spécifiquement les étudiants à la mise en place d’une opération de communication, de A à Z :

  • établissement de diagnostics ;
  • création d'un plan de communication ;
  • lancement d'une campagne de promotion ;
  • réalisation des messages visuels ou écrits.

DES PRATIQUES DE LA COMMUNICATION POUR SE PROFESSIONNALISER

Lors des sessions Pratiques de la Communication, les étudiants sont amenés à appliquer les différents acquis dispensés en cours. Ils réalisent alors des actions de communication pour le compte de professionnels extérieurs à l’IICP.

Pour cela, ils peuvent compter sur un plateau technique dernier cri mis à leur disposition par l’IICP.

UN EXAMEN POUR OBTENIR LE DIPLÔME D’ÉTAT BTS COMMUNICATION

Le BTS Communication est un diplôme d'Etat. Les épreuves de l’examen se divisent en 6 catégories : les cultures de la communication, la langue vivante, l'économie et le droit, les relations commerciales, les activités de communication et les pratiques de la communication.

Pour compenser une matière moins bien maîtrisée ou obtenir une moyenne plus confortable, l’étudiant peut opter pour l’étude d’une deuxième langue vivante dans le cadre d’une épreuve facultative. L’occasion de décrocher de précieux points supplémentaires qui font parfois la différence…