×

Rentrée d'octobre : vos projets n’attendent pas ! Nous sommes à votre écoute pour vous accompagner.

admission-iicp
Portes Ouvertes
Découvrez l'école en ligne
 >>
description_picto
Admissions/inscriptions
à distance
 >>
description_picto
Rentrée octobre
Inscrivez vous maintenant !
 >>

Pour toute demande spécifique, n’hésitez pas à contacter directement notre service admissions.

A bord avec Pascale Moulin, intervenante en communication

26/11/2020

Bonjour Pascale, tout d’abord merci de nous accorder cet entretien. Pouvez-vous vous présenter auprès de nos lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle Pascale Moulin et j’interviens à l’IICP auprès des étudiants en 3ème année de communication pour tout ce qui concerne la veille (veille stratégique, concurrentielle, sectorielle).

 A peine la rentrée commencée, nous avons appris que les cours devaient se faire à distance. Comment avez-vous réagi à cette annonce?

Je me suis dit que c’était un contexte différent et donc l’occasion d’utiliser des outils différents. On affronte ici une deuxième vague de cette pandémie, donc on va créer des équipages avec les étudiants et on va vivre ensemble une nouvelle aventure. C’était plutôt positif finalement et cela donne lieu à des expériences tout à fait passionnantes avec les étudiants.

Comment avez-vous adapté vos cours pour le distanciel ?

J’interviens dans un domaine qui est la veille. Et la veille, c’est avant tout l’anticipation. J’ai donc préparé mes cours et mes interventions en amont en collaboration avec l’école et l’équipe pédagogique. Avec les étudiants, on a eu des expériences collaboratives, on a appris à faire ensemble. Voilà, il n’y a pas eu de difficultés majeures, parce que c’était en partie anticipée. Et si je devais faire passer un message, je dirais que la formation, c’est ce qui construit et qui aide à traverser les tempêtes.

En termes d'énergie, avez-vous ressenti une bonne motivation et solidarité de la part de tout le monde ?

J’ai vécu la première vague et j’en ai fait le retour d’expérience. La deuxième vague, pour moi, elle est vraiment différente. Pour moi, s’il y a un mot-clé à sortir, c’est la coopération. Pour passer cette crise, il faut faire ensemble. Il y a plein de choses à prendre en compte et c’est passionnant. C’est vrai qu’avec les étudiants de l’IICP, j’ai le sentiment qu’un climat de confiance s’est installé, et cette confiance elle est venue de l’école, c’était très positif.Avec les étudiants, on a vraiment travaillé ensemble, il y eu du répondant. Ça a permis de révéler des compétences individuelles et de faire la démonstration qu’ensemble, on y arrive.

Comment l’école vous a-t-elle accompagnée ?

Nous étions forcément tous sur le front, en mode commando. C’est une période qui suscite encore plus d’échange avec les équipes pédagogiques et administratives de l’école. Des réunions ont été organisées par l’école afin de favoriser cet échange. Nous avons eu des tutoriels et des outils spécifiques mis à notre disposition. La plateforme IICP Learn apporte tout ce qu’il faut pour faire une masterclass et assurer la dispense de mes cours. D’ailleurs, j’ai eu des retours en fin de cours de la part de mes élèves qui étaient très bons !

Auriez-vous un conseil à donner aux étudiants de l’IICP?

Je dirais soyez fort et soyez comme des marins ! Les marins savent naviguer mieux que quiconque lors des tempêtes. Soyez curieux. Bâtissez vos réseaux, fixez-vous des caps ! Vos racines, votre parcours, c’est ce qui fera de vous, les marins de demain. Vous avez de quoi faire largement, donc prenez le meilleur.

Merci à Pascale Moulin d’avoir répondu à nos questions.